management responsable

Dans une entreprise ou une organisation, le management responsable est caractérisé par la considération de l’expérience managériale qui franchit la recherche simple du profit et son efficacité dans de bref délai.

 

Définition du management responsable

Le management responsable s’inscrit dans une vision globale qui probe les besoins du développement durable et les valeurs de la part sociale des entreprises. Il porte particulièrement attention, dans sa stratégie et ses décisions, aux attentes de toutes les parties prenantes qu’elles soient internes ou externes. Il s’agit ici des salariés, des actionnaires ou des collectivités sociales ou encore de la société civile. Par peur de pas avoir un équilibre ou une vision à long terme, il s’adapte constamment aux diverses évolutions de la société et de l’économie.

 

Management responsable et développement durable

En choisissant un management responsable répondant aux critères liés à l’image de marque, les entreprises se placent dans un processus global des organisations et dans une vision de développement durable en alliant les inquiétudes environnementales au problème de l’équité sociale. Dans un certain cadre, le management responsable contribue à la démarche à long terme de réflexion sur la responsabilité des acteurs économiques. Il remet notamment en cause la logique à court terme purement financière et économique mis en valeur jusque-là. Les vecteurs productifs de la croissance remplacent donc les critères pour le développement durable.

 

Eléments de stratégie appliqués au management responsable des ressources humaines

Le domaine source du management responsable est le management RH. Ce dernier privilégie la relation entre la direction et les salariés. Il s’appuie sur deux axes principaux dont l’amélioration des conditions de travail et la participation des collaborateurs. Ces deux axes déterminent un accumulateur d’actions complémentaires à savoir :

  • Une gouvernance pour le partage des stratégies aves les employés
  • Une politique de gestion, de recrutement et de rémunération qui sera basée sur les droits humains, l’égalité et la diversité
  • Une mise en valeur des autres prestations comme la crèche ou la restauration pour les activités péri-professionnelles
  • Un soin pour la qualité de vie à savoir la santé, la sécurité ou même l’environnement ainsi que la qualité du dialogue avec les représentants du personnel
  • Une valorisation du comité d’entreprise
  • Une promotion financière des salariés comme les plans d’épargne ou l’actionnariat
  • Une dynamisation de la gestion des carrières à savoir, les formations, les mobilités du parcours et la sécurité ou autres
  • Un développement personnel et l’écoute active
  • Une amélioration et une mise en place continue des outils d’audit performant et de reporting sociaux.