Quand une société dans la ville d’Ixelles assure elle-même le fonctionnement de sa comptabilité, elle se trouve obligée d’enregistrer toutes les factures (factures d’achat et de ventes) dans son logiciel comptable. Cette procédure d’encodage est aussi appelé enregistrement comptable dans le monde de la comptabilité.

La maitrise de ce genre de tâche parait obligatoire pour l’opérateur de saisie pour que les données soient faciles et rapides à réviser lors de l’établissement de l’exercice comptable en fin d’année. Cet article vous fait découvrir une analyse approfondie concernant la notion de saisie comptable et vous montrera comment les professionnels comptables font pour comptabiliser une facture de vente client ou une facture d’achat fournisseur.

Encoder les comptes d’achat

Tout flux ayant un impact sur l’activité ou le patrimoine d’une société en Belgique doit être pris en compte dans ses comptes. De plus, il doit faire l’objet d’un enregistrement comptable c’est-à-dire qu’il donne lieu à une série de traitements d’écritures comptables. Cette opération, communément appelée saisie comptable, s’accomplit en général dans le cadre de la prise en compte d’une comptabilité en partie double.

Lorsqu’une entreprise émet ou reçoit une facture, elle doit la comptabiliser dans ses comptes. Avant la saisie de ce dossier dans sa comptabilité ainsi qu’afin de maintenir le bon déroulement de sa gestion comptable à Ixelles, Bruxelles ou à Saint-Gilles, elle est obligée de bien distinguer si la facture est redevable du montant TTC (toutes taxes comprises), de la taxe sur la valeur ajoutée (TVA) ou encore du montant HT (hors taxe).

Le plus souvent, le personnel comptable de la société débite de compte de charges pour le tarif hors taxe et crédite le compte fournisseur concerné pour le montant toutes taxes comprises pour la gestion d’une facture d’achat.

Pourtant, quand la structure a déjà à sa disposition un bien et qu’elle désire le préserver de façon pérenne, elle se trouvera en mesure d’user un autre compte à la place du compte de charges. Pour cela, elle utilisera un compte d’immobilisation ou un compte bien particulier de TVA déductible.

Saisir la comptabilité d’une facture de vente

La facturation d’un compte client consiste à débiter le compte de client en question pour le montant toutes taxes comprises et à créditer le compte de TVA collectée pour le montant relatif à la TVA. Dès fois, il arrive de créditer le compte de produits concerné pour le coût hors taxe.

En pratique, les entreprises dans la ville d’Ixelles recourent à l’utilisation des logiciels comptables qui suggèrent un cadre de saisi comptable assez particulier. La plupart du temps, la gestion comptable Ixelles demande à tenir compte un certain nombre d’éléments comme la date, le numéro de pièce, le compte général, le compte auxiliaire ainsi que le libellé de l’opération.

Le fait de saisir les pièces comptables de façon régulière permet à l’entreprise à Ixelles de bien identifier rapidement les dossiers manquants et de les réclamer vitement au concerné. De même, la création d’une sorte de trames facilitera l’insertion automatique des factures dans l’écriture comptable.