Portage salarial

Bien souvent lorsqu’il s’agit de portage salarial et d’intérim, de nombreux individus confondent ces deux statuts bien distincts. Découvrez les principales différences.

Portage salarial et intérim : quelles sont les causes des confusions ?

Les rôles intérimaires ou contractuels ont tendance à être définis pour une période donnée, à savoir 6 mois dans le but de remplacer un travailleur classique absent de son poste ou pour suivre l’accroissement des activités de l’entreprise en l’attente d’un recrutement officiel. Les intérimaires ont tendance à être des professionnels plus expérimentés avec de grandes compétences et doivent se mettre au travail, prendre le contrôle d’un projet ou couvrir des congés de longue durée. Les contractants ont tendance à signer un contrat à durée déterminée ou un contrat glissant pour couvrir des périodes de pointe, des projets spéciaux ou pour voir comment ils s’intègrent à ce rôle avant de se voir proposer un contrat à durée indéterminée.

Le portage salarial quant à lui consiste à proposer ses prestations à des clients en passant par une entreprise spécialisée dans le domaine pour pouvoir jouir de tous les avantages au même titre qu’un travailleur classique. Ce mode de travail est réservé aux individus professionnels qui dispose de grandes années d’expérience et qui a un niveau de qualification élevé. Le salarié dit de « porté » est lié par l’entreprise en portage salarial par un contrat de travail en CDD ou CDI. Le contrat devra contenir tous les atouts et avantages que disposera le porté à savoir les avantages sociaux. Le plus grand atout de ces portés est de pouvoir travailler en toute liberté, tout en gardant un statut ressemblant à celui d’auto-entrepreneur. En effet, le porté ne s’occupera ni des tâches administratives (comptabilité, paperasses, etc …), ce qui permet aux « portés » de se concentrer largement sur les prestations qu’ils proposent. Pour ceux qui désirent tout savoir sur le portage salarial, il est possible de trouver sur le lien précédent des informations pertinentes sur le sujet.

Le portage salarial : une autonomie parfaite

Contrairement au statut d’intérim, le portage salarial permet à ceux qui l’adoptent d’avoir une liberté et être comparable aux auto-entrepreneurs.

En ce qui concerne les intérimaires, une fois que le contrat d’intérim signé, il sera directement lié hiérarchiquement à son responsable durant la période de son contrat. Le porté par contre n’est soumis à aucune règle hiérarchique et sa mission consiste simplement à réaliser sa prestation de service durant quelques jours voire quelques semaines maximum.

Le portage salarial : liberté de choix des missions

Lorsque vous optez pour le portage salarial, vous avez l’opportunité de sélectionner les missions que vous réaliserez. Étant parfaitement autonome dans la réalisation de toutes ses activités, le salarié porté a la main sur toutes ses attributions puisqu’il réalise lui-même sa prospection, ce qui permet de choisir les différentes missions auxquelles il pourra répondre aisément. Ce qui est quasi impossible en tant qu’intérimaire. En tant qu’intérim, c’est l’employeur qui détient d’une mission spécifique qui fait appel à ses services. Refuser un travail dans le statut d’intérimaire est possible mais n’est pas une bonne chose au propre intérêt de l’intérim. Le refus répété de mission peut être la conséquence d’un blacklist au niveau des agences spécialisé en intérimaire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.