Or, argent, cuivre, platine, rhodium, palladium… il existe un grand nombre de matériaux naturels reconnus pour leur rareté, mais aussi pour leur caractère précieux. On les appelle communément « métaux précieux », et ils font l’objet d’un véritable culte commercial, et aussi étonnant que ça puisse paraître, artistique et culturel. La raison est que ces matériaux sont rares, et la demande qui, pourtant, est régulièrement croissante, les métaux précieux sont devenus de véritables monnaies d’échange, aussi précieux que la monnaie fiduciaire elle-même. Nous allons voir les généralités qu’il faut connaître sur cette catégorie de métaux dans cet article.

Métaux rares – Définition générale

Techniquement, les métaux précieux sont des éléments chimiques rares, pourvus d’une grande valeur financière et surtout économique. Historiquement, leur exploitation remonte à des civilisations lointaines où leurs types différaient en fonction de leurs utilités ou de leurs significations. C’est-à-dire que la notion de métal précieux varie selon l’époque et la civilisation concernée.

On peut aussi entendre parler de métal semi-précieux pour certains, comme le cuivre ou le titane. Mais l’essentiel de la catégorie concerne : l’or, l’argent, le platine, le palladium et le rhodium. La liste n’est en aucun cas limitative, il incombe à chacun de définir ses métaux précieux.

Utilisation des métaux précieux

Quand on évoque les métaux précieux, on pense tout logiquement aux bijoutiers et aux spécialistes en apprêts de bijoux. Pour les artisans bijoutiers, les métaux précieux constituent l’une des bases de leur métier. Cette importance est due au fait que ces matériaux interviennent dans toutes les étapes ou les processus de conception et de fabrication de toutes sortes de bijoux.

Si auparavant, l’or était le plus prisé pour se faire faire des bijoux de luxe, la créativité a fini par faire tomber les barrières, et permettre aux autres métaux (comme l’argent ou le platine) de prendre une place prépondérante en matière d’ornements de luxe. Et même qu’aujourd’hui, on commence sérieusement à développer les autres matériaux moins célèbres, comme le platine, pour en faire des apparats de premiers choix. Il n’est pas rare aujourd’hui de constater que des jeunes mariés choisissent l’argent pour réaliser leurs alliances. A part l’or, tous les métaux précieux possèdent des caractéristiques esthétiques et physiques très intéressantes qui font qu’ils sont de plus en plus prisés auprès des amateurs de bijoux.

concernant l’utilisation personnelle

Outre l’utilisation personnelle, à titre de cadeaux, de décoration, de mode, etc., les métaux précieux interviennent également dans le domaine de l’industrie. Il est bon à savoir que de nombreux domaines industriels font appel à l’utilisation de métaux précieux pour fabriquer des éléments essentiels à la production, et même, des produits finis.

C’est le cas notamment dans le secteur de l’électronique, où on fait souvent appel à l’or, à l’argent, au cuivre, au rhodium et au palladium dans la conception de circuit spécifique, de dispositif de transfert, etc. on retrouve le plus souvent le métal rare dans les pièces électroniques et informatiques, comme les cartes mères. Les métaux précieux sont également utilisés dans le domaine médical, plus précisément dans le domaine des prothèses. Les fabricants et les prothésistes recommandent l’utilisation de matériaux fiables pour concevoir les pièces qu’ils proposent à leur patient. De ce fait, ils produisent des prothèses fiables et performantes, qui aident au mieux leurs utilisateurs.

Histoire des métaux précieux

Il serait difficile d’aller cherche l’origine de ces matériaux, on peut tout de même constater que ça ne date pas d’hier la première fois où utilisait les métaux précieux. Ce n’est qu’à l’époque de la Grèce antique que l’on entendit pour la première fois parler de l’utilisation de métaux précieux pour réaliser des ouvrages. Le bronze de Corinthe à l’époque était un alliage reconnu pour son fort caractère esthétique, qui lui a valu d’être considéré comme étant plus précieux que l’or comme alliage.

Plus tard, dans l’empire Ottoman (la Turquie actuelle), le zinc était le métal le plus utilisé, tant pour les ornements que pour la vie de tous les jours. Les plus célèbres sont les théières en zinc qui étaient incrustés d’émeraudes et toutes autres pierres de parement.

Concernant l’or, considéré aujourd’hui comme el plus précieux, c’est dans les années 1860 que ce métal fit son apparition à caractère économique dans l’ouest des USA. C’est à partir de là qu’on a commencé à mettre une valeur fiduciaire sur chaque type de métaux précieux. Entraînant ainsi un véritable bouleversement économique à l’échelle internationale.

Extraction de métaux précieux

La production de métaux précieux relève d’un travail quasi titanesque, tant il est rare d’en trouver sur la surface terrestre, tant ils coûtent cher à travailler également. L’extraction se fait en milieu naturel, ce qui a tendance à encourager le défrichage des terres naturelles, provoquant d’innombrables conséquences désastreuses au niveau de l’environnement.

La rareté des métaux précieux amène à une inflation systématique des prix à l’international. Donnant ainsi au matériau un caractère de luxe. Le souci avec cette évolution, dont on aurait pu se passer peut-être, c’est que cela a également encouragé le taux de criminalité à une échelle incommensurable, tellement l’attrait provoqué par ce type de métaux s’est accru depuis des millénaires.

Les métaux précieux aujourd’hui

Qu’en est-il de l’intérêt des métaux précieux de nos jours ? La question se pose car l’or comme les autres finissent tous par devenir de véritables indicateurs économiques de haut niveau. Leur utilisation de semble plus être cantonnée au niveau des bijoux et autres pièces d’apparats. Il suffit de voir ce qui se passe à l’international où il n’est plus nécessaire de s’échanger des lettres de crédit ou de l’argent en espèce pour commettre des transactions. L’or a pris tellement de valeur qu’elle matérialise à elle-seule la richesse. Une richesse qui est devenue une monnaie que tout le monde accepte. Elle également devenue une langue dont tout le monde parle, où à la simple vue de sa couleur, toutes les langues se délient et les échanges sont fluidifiées.

Il est juste question de se demander : les ressources ne sont pas illimitées, et la nature à un moment, va épuiser toutes ses sources de métaux précieux. Alors, que va-t-il se passer ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.