Pour la protection à titre privé ou professionnel de vos biens, de vos employés, de vos clients ou de votre famille, la France à développée depuis plusieurs années déjà, une politique de prévention des infractions par le biais des gendarmeries et des commissariats. Elle fait intervenir un référent de sureté. Sa mission principale est de guider les particuliers ainsi que les chefs d’entreprises et les commerçants dans le choix des outils de surveillance comme un système de vidéoprotection et dans la mise en place de mesures de sécurité efficaces. Pour en savoir plus sur leurs fonctions et le type de système de protection à installer, (vidéosurveillance, alarme, télésurveillance, rideau de fer, etc.) lisez attentivement ce dossier.

Vidéoprotection : les fonctions du référent de sûreté

Dans le cadre du dépôt d’une demande de mise en oeuvre d’une vidéoprotection dans un lieu ouvert au public ou non à la préfecture, un référent de sureté est saisi. Sa première mission est de veiller au respect de la législation en vigueur en matière de surveillance vidéo. Pour ce faire, le particulier ou le commerçant qui souhaite installer un système de vidéosurveillance rencontrera lors d’un entretien au commissariat ou à la gendarmerie le référent. Il devra apporter tous les documents qui ont trait à sa demande : les plans des lieux, les équipements de protection déjà existants, des photographies etc. Le référent ne se déplacera pas sur les lieux. Il analysera la situation à partir des informations et des documents et établira un diagnostic écrit.
Le référent peut aussi être amené à réaliser un audit de sûreté. Cette étude de la situation du demandeur est alors plus approfondie. Elle nécessite des investigations plus poussées effectuées sur le terrain : domicile, entrepôt, magasin, etc. La personne qui désire en bénéficier doit formuler une requête auprès de la gendarmerie, du Préfet ou du directeur départemental de la sécurité publique. La mission du référent de sureté sera alors de mettre en évidence les points à revoir en matière de la sécurité du commerce, de l’entreprise ou de l’habitation. Cet audit sera utile pour élaborer un système de protection efficace : videosurveillance, alarme, barreaux de fer, détecteurs de mouvements, etc. Il permettra notamment de sélectionner les endroits stratégiques où installer les caméras analogiques ou IP indispensables à une vidéoprotection performante.

Le préfet peut également faire directement appel au référent de sureté pour analyser les projets de protection par vidéo des lieux publics. Il réalise alors une étude de sécurité et de sûreté publique.

Quels sont les systèmes de protection performants ?

Qu’il s’agisse de protéger votre habitation, votre entreprise ou votre commerce, il existe sur le marché différents types de systèmes et de matériels. Le trio gagnant d’une sécurité efficace est généralement composé d’un système de vidéoprotection avec caméras HD, d’une alarme et d’un service de télésurveillance. Le choix de votre solution globale de protection va dépendre de vos objectifs, de la configuration des lieux ainsi que des spécificités de votre activité commerciale. Un entrepôt ne se surveille pas de la même manière qu’une résidence privée ou qu’un magasin. Vous devrez être très bien renseignés au sujet des différents modèles de caméras, d’alarmes, de détecteurs de mouvements, d’écrans ou encore de lecteurs de badge ou de portiques de sécurité. Comme nous l’avons vu précédemment vous pouvez saisir un référent de sûreté pour un audit de sécurité et/ou vous adresser à une société experte en vidéosurveillance. Cette dernière vous fournira le matériel de protection adéquat, l’installera et en assurera la maintenance.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *